Parce qu’on a tous nos forces

J’ai déplacé mes meubles, acheté une table basse, c’est bon d’être chez soi. J’ai flâné au marché, mangé un falafel, c’est bon d’être chez soi. J’ai ramassé mon cœur, regroupé les morceaux, Berlin les recollera. Confiance en elle, confiance en vous, les filles qui débarquez…

Parce que parfois j’ai besoin d’étiquettes

Ce soir je bois un verre. Avec un mec. Un mec bien. Un beau mec. Marrant. Vraisemblablement intelligent. Ce soir. A retenir. Ce soir. L’incruster dans mon esprit à défaut d’en avoir envie. Parce qu’encore une fois je pense à toi Thomas. Foutu cœur prisonnier….

Parce que les belles choses méritent qu’on les savoure

– Tomber, ne pas tomber, frontière délicate mais délicieuse avec toi. Tu manques déjà, à mes mains, à mes draps. J’ai jeté mon sapin. Comme ça, dans la rue, comme tout le monde, Noël, Nouvel an, fin de ces deux intenses semaines, entre oubli et…

Parce qu’à Berlin, Silvester est un puzzle de sensations

Avoir peur du bruit, une semaine avant la nuit. Acheter un casque, en être fière, le laisser sur la table, problème de vestiaire. Sortir dans la rue, accrochée à un bras amical, se serrer contre, fermer les yeux, les doigts sur les oreilles, le cœur…