Parce que les loups sont des chiens

Mon loup est revenu. J’ai croisé ses yeux bleus dans la nuit. Ce serait mentir de dire que je ne l’attendais pas un peu. Dernier étage d’une usine à Wedding. Un bar sombre et lumineux. Des néons, du feu aux fenêtres, et le S-Bahn aérien pas très loin, derrière les stores arrachés.

Parce que les loups sont prédateurs

Mon loup a disparu. Je n’aurais pas croisé ses yeux bleus bien longtemps. N’aurais pas senti son souffle sur ma peau, encore trop distant. Mon loup a disparu. Au fin fond de la forêt sombre, caché dans cet autre monde où je ne veux plus…