Pourquoi je rentre demain

Berlin, ma ville mon amour, je te retrouve demain, je rentre demain. Je quitte cette ville de fous. Je quitte cet homme qui m’éloigne de toi. Je te reviens.

Parce que mes départs sont des aventures

L’avion tourne et je bascule vers l’océan. Par la fenêtre un soleil rayonnant, les vagues grises, le Pacifique, vraiment ? Et ces bateaux. Des petits, des gros, sûrement des gros en fait, l’avion est encore haut. J’ai claqué la porte il y a seize heures maintenant, je n’ai pas fermé l’œil une seconde, quatre heures du matin pour moi, dix heures ici, épuisée mais voilà que je souris.