En collants noirs et rouge à lèvres

Article : En collants noirs et rouge à lèvres
24 janvier 2019

En collants noirs et rouge à lèvres

Yeux smokés ou rouge à lèvres, rouge à lèvres, oui mais il me faut des jambes il aime les jambes, des collants, boîte à collants, les mi-foncés mi-transparents, effet bas, short et pull rouge oh oui pull rouge, mais rouge à lèvres alors too much ? Rouge et rouge et short noir et collant effet bas oui too much alors quoi alors pull blanc non trop large pull noir non trop de noir et si pull noir et or oui mais froid et collant polaire pour la journée et pas ce soir ? Météo, météo dit moins quatre ressenti moins neuf et pas de collant polaire ? Et si le taxi n’arrive pas et s’il est retardé et que j’attends par moins neuf dans la rue avec mon collant transparent effet bas ridicule et le rouge du pull et le rouge de mes lèvres non c’est trop c’est trop ça ne dit pas je suis la plus belle femme que tu aies jamais vu ça dit prends moi tout de suite sur le comptoir et si seulement c’était le genre mais ce n’est pas le genre alors quoi collant sans effet bas collant noir collant semi opaque oui mais moins neuf alors collant polaire pas le choix mais collant polaire grossit et l’intérêt c’est les jambes c’est mes jambes alors pantalon noir mais où placard, cintre, cintre, cintre, cintre, autre dressing, cintre, cintre, étagères, panier à linge, sac d’été, sac à donner, nulle part alors jupe oui mais froid tant pis parce que jambes oui mais ce pull rouge à trous ce pull rouge me donne froid et déjà ma gorge me pique, du gingembre, emporter du gingembre, et quel manteau quel bonnet et cette histoire de collant non je suis jolie mais ce n’est pas moi c’est trop c’est trop mignon c’est trop séduisant c’est trop date et même si revoir un ancien amant c’est quoiqu’il arrive toujours un date il ne s’agit pas de séduire agressivement il s’agit de dire je suis encore plus belle que ce jour où tu m’as vue pour la dernière fois il s’agit de dire mon odeur t’as manqué mon sourire t’as manqué mes yeux verts la naissance de mon décolleté mes jambes mes longues jambes alors ce pull rouge et cette jupe si seulement je retrouvais mon pantalon cintre, cintre, cintre, stop.

Nue. Juste un collant. Le grand miroir du couloir, mes cheveux mouillés la veille ondulent à demi et caressent le bout de mon oreille. Ma nuque nue elle aussi où viennent naître les premiers frissons, ceux-là même qui glissent sur mes épaules en triangles mes clavicules et gonflent mes seins de désir. Tatouage qui vague sur mes côtes flottantes. Belle en collant noir et rouge à lèvres. Peau chair de poule et creux et reliefs, caresses, doigts bagués d’or sur seins rosés dressés vers le ciel.

Chemise. Chemise en coton gris cher, jean sombre, chaussettes en soie, rouge à lèvres et boucles d’oreille. Oui c’est moi. Talons noir, manteau, chapeau, gants de cuir, clés, rue et le coeur qui bat trop vite, phase maniaque, délice des prémisses.

Partagez