Le BöseBubenBar : L’afterwork idéal à Friedrichstr.

Le BöseBubenBar : L’afterwork idéal à Friedrichstr.

Crédit Photo Julie Tirard
Crédit Photo Julie Tirard

Quand ma copine Lucie m’a suggéré Friedrichstr. comme quartier où boire un verre, mon sourcil de sceptique s’est immédiatement dressé. Un bar à touristes ? Vraiment ? Et il s’est encore levé d’un cran quand mon charmant vélo m’a conduite à l’entrée de la Marienstr. où s’allongeaient devant moi une rangée d’immeubles sages et un peu prétentieux, il faut le dire. Aucune famille « glace vanille qui dégouline » à l’horizon certes, mais aucun bistro en vue non plus. Je sentais tout au plus l’odeur du champagne qu’on trinque entre avocats d’affaire. J’ai remonté la rue lentement, prête à dégainer mon téléphone portable, quand mon œil s’est trouvé attiré par un antre de verdure entre deux portes en marbre (ou presque). Une terrasse. Et Lucie qui me fait signe. Je gare mon vélo en prenant garde de ne pas abîmer la jolie voiture de fonction, et la rejoins. Charmée ! Une façade de plantes vertes, de petites tables de jardins en fer forgé, et des étagères de verdures. A notre droite, deux business women se régalent de Quiches mit Salat, trop mignon ! La serveuse nous apporte deux bouquins abîmés, regard interrogateur, mais Lucie ouvre immédiatement le sien. La carte est collée à l’intérieur, sur chaque page, avec du scotch fantaisie. Livre vintage, scotch à motifs… Retour du sourcil sceptique. Serions-nous dans un bar hipster déguisé ? Je jette un œil par la fenêtre prête à y trouver des bonnets penchés sur des Macbook dernier cri, et surprise, pas du tout. Lumière tamisée, tables en bois, et grandes bibliothèques. Un instant l’impression de me trouver aux Editeurs, à Paris 6. Mais la ressemblance s’arrête là, car même au milieu des bureaux hype de Friedrichstr., les prix sont bel et bien berlinois, tout comme la taille des gâteaux et leur taux de sucre –le käsekuchen au chocolat est à tomber. On retrouve au BöseBubenBar ce qu’on aime dans ce genre de cafés : un menu varié de petites choses à grignoter, salades, quiches, soupes, un grand choix de boissons alcoolisées ou non, idéales en hiver comme en été. On notera bien sûr quelques spécialités : le chocolat chaud chilien et l’eau citronnée mit glace pilée.

Quand y aller ? Après le boulot pour l’apéro, ou à midi pour déjeuner.
Avec qui ? Les copines du boulot, ou mieux, pour un deuxième date avec Hans du marketing ou Sven du SEO. Le « getrennt » ne vous ruinera pas !

Mitte
BöseBubenBar
Tous les jours : 9h-00h
Prix : à partir de 3,5€ (part de quiche)
Marienstraße 18, 10117 Berlin
Tel : 030 27596909
U-Bahn/S-bahn : Friedrichstr.

Crédit Photo : Julie Tirard
Crédit Photo : Julie Tirard

Et encore plus de bonnes adresses sur vivreaberlin.com

Partagez

Commentaires