Comment j’ai quitté Berlin pour la nuit

Quand on vient à Berlin souvent on revient, et quand on y revient on y reste. Nous sommes beaucoup à raconter la même histoire. Et puis tous ceux qui y sont nés et n’en sont jamais partis. Martin, Mathieu, Thomas, Cross ou Max. Trente ans…

Parce que parfois j’ai besoin d’étiquettes

Ce soir je bois un verre. Avec un mec. Un mec bien. Un beau mec. Marrant. Vraisemblablement intelligent. Ce soir. A retenir. Ce soir. L’incruster dans mon esprit à défaut d’en avoir envie. Parce qu’encore une fois je pense à toi Thomas. Foutu cœur prisonnier….