Le Floor’s : pour une pause petit et grand déjeuner

Il y a au Floor’s tout ce qu’on peut attendre d’un chouette café berlinois, et ce, en toutes saisons. Au cœur de la Schönleinstr, le Floor’s allie le « cool » kreuzbergien au « süß » du Graefekiez. Tables et banquettes en bois clair, canapés usés, coussins colorés, une ambiance…

Street Food Thursday à la Markthalle

Tous les jeudis de 17h à 22h c’est soirée Street Food à la Markthalle IX. L’idée ? Quitter les rues berlinoises, leur döner et leur curry wurst, pour partir à l’aventure aux quatre coins du monde !

Pourquoi eux, et pas A?

J’ai parlé de Thomas. Parti de Berlin il y a des mois. J’ai évoqué Mathieu, deux fois. A qui je ne parle plus depuis des semaines. Commun accord de deux âmes en souffrance. J’ai même consacré un texte à Robert. Impressionnant comme le non existant…

Parce que Berlin n’attend pas

Mercredi soir. Fin des travaux dans mon appartement, accrochage final de rideaux, sensation intense d’un entre-deux entre un passé et un futur, pas un présent exactement, un silence teinté de satisfaction, instant mystique. Presque mystique. Douleur intense quand mon genou gauche a rencontré le coin…

Comment, sans queue, je ne peux prétendre à la virilité

Il s’appelle Robert. Plutôt garçon. Plutôt beau garçon. Il marche comme on glisse. Il parle comme on fredonne une mélodie. Il a toujours le mot juste. Il est drôle, mais fin, subtile, brillant. Il vous étonne et vous apprend, sans en faire trop, il a…

Comment, sous ma douche bancale, je me contente de chanter faux

Tendue. Me voilà tendue. Tendue depuis trois nuits. Si seulement je pouvais contrôler mes rêves chaque nuit comme je contrôle ceux-ci. Encore que « contrôler » est un bien grand mot. C’est juste que je rêve de lui. De lui depuis trois nuits. Trois jours qu’il…

Comment j’ai eu envie d’aller manger canadien

Prune, foin et terre brouillée. Plus fort, plus sec aussi. Du genre à laisser sa trace, de grosses empreintes sombres qui ne partiront pas avec la nuit. Peut-être sous l’eau d’un bain. J’aimais les framboises de l’autre nuit. Il sentait la fleur, le géranium, les…

Kreuzberg

De l’accumulation. « Je ne suis pas jalouse de ce que tu fais, ça ne me plairait pas d’écrire, de faire du théâtre, non je ne suis pas jalouse de toi. Mais je ne sais pas, peut-être du fait de porter un projet, d’en être fière….