Parce que ce n’est pas un film

Si c’était un film, je me rendrais chez toi vers minuit, je prendrais un livre, je m’assiérais sur le pas de ta porte, m’endormirais vers deux heures. A ton retour, vers trois heures, tu me caresserais la joue pour me réveiller, me demanderais ce que…

Parce qu’il n’a jamais existé

-C’est pas juste. C’est vraiment, vraiment pas juste. Et je suis quoi moi ? Je fais quoi moi maintenant ? Parce qu’il n’a jamais existé !

Parce que quelque chose cloche

Quelque chose se fait contre ma volonté je le sais. Mon corps me parle. Mes doigts se déchirent, la nuit j’entends le sang ruisseler de mes mains sous mes ongles qui creusent.

Parce que nous fuyons pour jouer ensemble

-Quand on se parle j’entends que nous sommes deux étrangers, mais quand je te touche c’est comme si on s’était toujours connu. -Peut-être qu’on s’est toujours connu. Avant. Ecoute ton corps et dis moi… -Oui… Oui on s’est connu… Dans une vie, non deux, non…

Pourquoi il y aura un combat

Le moment s’approche. Le moment se rapproche de moi. Le moment tant attendu, tant redouté. Le moment de prendre un chemin, ou l’autre. D’aller vers l’un, vers l’autre. Le moment de sortir, choisir, se laisser prendre. Car il le faudra bien. Triste, rageant, déprimant et…

Parce que l’onde est trop longue

Longueur d’onde : distance sur laquelle une répétitivité de l’ondulation (ou oscillation complète) se produit (c’est la distance parcourue par l’onde pendant une période). Le blanc des draps, le moelleux du matelas. La lourdeur de ta couette. Délicieuse couette comme jamais je n’ai eu sur…