Parce qu’aimer n’est pas jouet

Il a joué avec moi. Il m’a utilisée. Il m’a aimée, jetée, reprise, rejetée. Il se sert de moi comme miroir. Il ne m’apporte rien. Il veut prendre. Prendre. Jeter. Et s’il n’avait pas joué ? Et s’il n’avait jamais joué ? S’il ne m’avait…

Parce qu’il n’a jamais existé

-C’est pas juste. C’est vraiment, vraiment pas juste. Et je suis quoi moi ? Je fais quoi moi maintenant ? Parce qu’il n’a jamais existé !