Parce qu’aimer n’est pas jouet

Il a joué avec moi. Il m’a utilisée. Il m’a aimée, jetée, reprise, rejetée. Il se sert de moi comme miroir. Il ne m’apporte rien. Il veut prendre. Prendre. Jeter. Et s’il n’avait pas joué ? Et s’il n’avait jamais joué ? S’il ne m’avait…

Comment, sans queue, je ne peux prétendre à la virilité

Il s’appelle Robert. Plutôt garçon. Plutôt beau garçon. Il marche comme on glisse. Il parle comme on fredonne une mélodie. Il a toujours le mot juste. Il est drôle, mais fin, subtile, brillant. Il vous étonne et vous apprend, sans en faire trop, il a…