Parce que je suis duale

Duale emmêlée. A travers ma personne vit mon personnage. A travers moi passent ces sensations, émotions, intuitions qui se meurent en mots.

Schillingbrücke

Tous les baisers du monde. Les portes s’ouvrent, nous entrons. Voilà deux heures que nous marchons. Enfermés à présent dans cette minuscule pièce mobile, à un pas l’un de l’autre, immobiles quant à nous. Etrange comme notre proximité se sent désormais. Deux heures que j’avance…

Prenzlauer Berg

Un monstre dans mon café. Ses yeux sont si profonds que j’y entraperçois la terre, ses racines, et ses mains sont si grandes qu’elles me tiennent toute entière, son torse si fort que je peux m’y briser, sa bouche précise défie mon trait fébrile, sa…