Maigrir d’amour et d’eau tiède

Je suis partie dans la nuit avant la nuit. J’ai traîné ma valise dans la lumière d’un soleil éteint. Je n’ai pas regardé à droite je n’ai pas regardé à gauche tout droit, tout droit jusqu’à la gare. On est venu la chercher elle s’effondre dans les bras qui l’enserre.

Ostbahnhof

Les enfants perdus. Hannes m’avait donné rendez-vous à Ostbahnhof à minuit. Retard. A deux heures du matin je suis le rythme de ses pas au cœur d’une sordide zone industrielle. Quelques silhouettes apparaissent sur le trottoir. Dans le noir nous sommes nombreux à voguer dans…