Comment je l’ai serré dans mes bras

Hier soir c’était son anniversaire, je me suis jetée dans ses bras. Il m’a fait tourner dans ses bras. Il m’a fait tourner, tourner en riant.

Comment j’ai rencontré Mathieu

Il a pris beaucoup de formes pour moi en ces deux ans, et le décrire c’est peut-être me décrire moi-même, me projeter sûrement, en lui, en nous, ce que nous avons, aurions pu avoir. Chemise blanche, pantalon noir, regard franc, assuré, il me scrutait de…

Pourquoi je les ai mis à nu

Je ne sais pas ce qui me fait pleurer. Tout va bien, allongée au bord de la Spree, Hauptbahnhof en vue, ni trop chaud ni trop froid, délicieux mois de mars. Le pollen sans doute, l’arbre qui trône sur la droite, moitié vert moitié mort,…

Pourquoi je ris avec un bras endolori

E-mail. Je pars en Afrique le mois prochain. Le genre d’information qui ne peut me laisser de marbre. Surtout au matin. Devant ma tasse de café, un œil ouvert l’autre à moitié collé, du genre à recracher l’intégralité de ma dernière gorgée sur mon clavier….

Pourquoi je hais ce brouillard berlinois

Il y a quelque chose de l’ordre de l’exceptionnel, du magique, à vivre de nuit à Berlin. Passé 1 heure, la fatigue a beau se rappeler à mes yeux, à mes jambes, aux frissons sur ma peau, il m’est impossible de gagner mon chez moi,…

Parce qu’ensemble, nous n’avons rien à prouver

Depuis qu’A est sorti de ma vie, du moins, de mon quotidien, je suis également sortie d’une certaine réalité, d’un monde auquel j’appartiens bien sûr, mais qui ne m’a jamais vraiment rendue heureuse. Depuis quelques jours je revois Mathieu, Martin, Cross, j’ai même dégusté un…